Article : Denis Maréchal

Denis Maréchal

Candide

Auteur : R.V.
Partager sur :   Voir la fiche complète  

Denis Maréchal est à l’affiche du Théâtre le Temple dans son nouveau One-Man-Show. Avec un supplément d’assurance et toujours autant d’allant, l’artiste « passe la seconde » jusqu’au 1er avril. Rencontre avec un humoriste rare sait rire et faire rire du bonheur des autres.

C’est dans sa nature. La gentillesse n’est pas qu’un fonds de commerce comme les mauvaises langues pourraient s’y laisser pendre. L’humoriste vient de sortir de scène. Nous le retrouvons dans un café, en face du Théâtre le Temple. Décontracté, il n’en est pas moins pudique. De lui, il parle peu. À propos de son spectacle, il reste humble, en dépit d’un succès grandissant. « Il suffit qu’un soir, je ressente moins bien les choses, et je doute pendant une semaine ». Mais sur scène, Denis Maréchal a pris confiance. « Maintenant, je crois que j’assume tout. Je joue avec le public quand il répond bien. J’improvise avec lui alors que je ne le faisais pas avant ». Bruno Solo, son metteur en scène, observe que « les personnages qu’il dépeint sont pleins d’humanité. Très vite, on est embarqué dans son univers. Il donne à voir des loosers magnifiques et des winners dérisoires. Sa force, c’est sa candeur. Il s’émerveille de tout, ainsi, il est capable d’émerveiller les autres. ». S’il avoue écrire dans l’urgence, le comédien reconnaît qu’il laisse aussi mûrir les idées longtemps avant de les coucher sur le papier. « Je prends des choses en note sur tout ce qui traîne, un ticket de métro fait l’affaire, puis je range tout ça dans un coin. Quand les échéances se rapprochent, je passe à l’écriture ». Du reste, le spectacle évolue régulièrement « parce que le rire vient de la surprise », insiste l’humoriste. Pour l’animateur de télévision Laurent Mariotte, ami de Denis Maréchal depuis l’émission « Les Coups d’humour », « il est capable de faire entrer le spectateur dans une situation immédiatement. Par sa minutie, sa présence, et son intuition, il installe tout de suite un décor, une ambiance, et campe un personnage avec brio ». Tous admettent sa ténacité, son exigence. De son côté, Denis remarque qu’il a gagné en fluidité dans cette nouvelle mouture. « Je me sens bien dedans », martèle-t-il. Après une apparition dans le film « Prête moi ta main », Denis Maréchal rêve aussi de se faire une place dans le cinéma « sans pour autant faire de la lèche ». « Je ne cherche pas à courir après les personnes influentes. Je veux qu’on me fasse confiance pour ce que je sais faire et pas pour autre chose. J’ai une vitrine, mon spectacle, les gens peuvent me voir », poursuit-il en écrasant soigneusement sa cigarette dans le cendrier. Si l’humoriste s’envisage comme quelqu’un de « lent, dans la vie », il se sait surtout « persévérant et têtu ». À le voir sur scène, aucun doute, son obstination porte ses fruits. Et en attendant de le revoir prochainement sur grand écran dans un téléfilm écrit et réalisé par Bruno Solo, il vous reste jusqu’au 8 avril pour découvrir ou redécouvrir Denis Maréchal sur les planches du Théâtre le Temple.




Date de publication : 08/11/2011

Les dernières news

 

Le Bal des Vampires

Le Bal des Vampires

A Mogador, Roman Polanski met en scène une version musicale de son propre film : ça chante, ça danse, ça saigne !

En savoir plus


Holiday on Ice

Holiday on Ice 2015

Les plus grands virtuoses de la danse sur glace débarquent à Paris. Toujours aussi festive, voici l’édition 2015 du grand show Holiday on Ice !

En savoir plus


Pour combien tu m'aimes ?

Pour combien tu m'aimes?

Prolongations au Palais des Glaces pour un excellent travail d’équipe. La nouvelle pièce de Jean Franco et de Guillaume Mélanie fait salle comble et remporte un succès mérité.

En savoir plus

 
Interviews en vidéo !

Bande Annonce du jour

Pierres Précieuses

En collaboration avec Van Cleef & Arpels, l’exposition « Pierres Précieuses »...

En savoir plus
 
One man show à découvrir !